Votre assurance vélo, voiture ou moto ne vous couvre pas automatiquement pour l’utilisation professionnelle de votre moyen de transport. Vous devez souscrire une assurance spécifique pour le couvrir. Il convient toutefois de distinguer les déplacements domicile-travail et les déplacements professionnels en tant que tels.

Dans le cadre de trajets domicile-travail

L’utilisation de votre véhicule ou de votre vélo pour vous rendre au travail ne constitue pas une utilisation professionnelle de votre véhicule. Cependant, vous devez déterminer si votre contrat d’assurance autorise l’utilisation de votre véhicule pour les trajets domicile-travail. Si ce n’est pas le cas, vous devez obtenir une assurance spécifique auprès de votre compagnie d’assurance pour vous protéger.

Dans le cadre de déplacements professionnels

L’utilisation de votre véhicule ou de votre vélo pendant le temps de travail pour effectuer des déplacements pour le compte de votre employeur est considérée comme une utilisation professionnelle de votre véhicule.

Ainsi, si votre contrat d’assurance ne couvre pas les déplacements professionnels, vous devez en informer votre compagnie d’assurance et obtenir son accord avant de faire ces déplacements professionnels. Si vous ne le faites pas, en cas d’accident, votre compagnie d’assurance pourrait ne pas vous indemniser en totalité ou en partie.

Cette assurance pour couvrir tout risque lié à l’utilisation de votre véhicule personnel dans le cadre de déplacements professionnels peut être initié soit par votre employeur, soit par vous-même.

La première étape consiste à demander à votre assureur d’étendre les garanties de votre assurance actuelle pour couvrir l’utilisation de votre véhicule à des fins professionnelles, en plus de vos trajets personnels. Sous réserve de l’acceptation de votre assureur, vous serez protégé par votre assurance responsabilité civile en cas de dommages physiques ou matériels causés à un tiers.
Les garanties contenues dans votre contrat initial seront alors également appliquées dans le cadre d’un trajet professionnel.
Bien entendu, l’assureur augmentera votre cotisation actuelle pour couvrir ce risque supplémentaire, et vous pourrez alors demander à votre employeur de prendre en charge ce surcoût.

Si votre compagnie d’assurance refuse d’étendre ses garanties à vos déplacements professionnels, vous devrez vous abstenir d’utiliser votre voiture dans ce cas de figure ou changer d’assurance auto.

Enfin, sachez que votre employeur peut souscrire dans le cadre de son entreprise un contrat d’assurance mission, ayant pour but de couvrir les employés qui utilisent leur véhicule personnel pour des déplacements professionnels. Dans ce cas de figure, vous serez également couvert par l’assurance responsabilité civile en cas de dommages corporels causés à une tierce personne et n’aurez aucune démarche à initier avec votre assurance personnelle